Annonces

Que ce soit pour une décoration effrayante à Halloween ou pour un joli éclairage aux heures sombres : Une citrouille sculptée par vos soins est un incontournable de l’automne. Nous vous montrons étape par étape comment sculpter vous-même une citrouille d’Halloween.

Sculpter sa propre citrouille

Pour creuser une citrouille et la transformer en une lanterne d’Halloween pleine d’ambiance, il est préférable d’opter pour une variété de citrouille plutôt grande. Leur chair est plus facile à détacher et leur peau n’est pas aussi dure que celle des petits spécimens. Les variétés les plus adaptées sont Rocket, Early Harvest, Neon, Aspen ou Howden. Lors du choix de la bonne citrouille, veillez à ce que le légume orange soit mûr et ne présente pas de dommages – il doit en fin de compte être encore joli !

Voici les ustensiles dont vous avez besoin pour sculpter une citrouille

  • Pour découper le couvercle et faire de grands trous, vous avez besoin d’un grand couteau bien aiguisé. Pour détacher la pulpe du légume, une grande cuillère solide en acier inoxydable est idéale. Pour les petits motifs ou les contours de visage, vous pouvez utiliser un petit couteau de cuisine bien aiguisé ou même un cutter que vous trouverez dans les magasins de loisirs créatifs. Si vous le souhaitez, vous pouvez également utiliser des emporte-pièces pour découper de jolis motifs dans la citrouille. Il existe même des kits spéciaux contenant tous les outils importants pour la sculpture de citrouilles. Si vous n’êtes pas encore habitué ou si vous avez besoin d’idées de motifs, vous pouvez également utiliser des pochoirs pour sculpter des citrouilles.
  • Peindre le motif souhaité avant de couper.
  • Sculpter la citrouille : Instructions pas à pas

Découper le couvercle

Commencez par découper un couvercle dans le haut de la citrouille. Vous pouvez le couper en forme de rond ou d’étoile, selon vos préférences. Pour ce faire, percez le haut de la citrouille légèrement en biais – c’est important pour que le couvercle ne tombe pas plus tard dans la citrouille ! Faites le tour et retirez ensuite la partie supérieure. Évidement vous pouvez maintenant retirer la chair du fruit avec la cuillère. Grattez autant que possible jusqu’à ce qu’il reste une paroi d’environ deux centimètres d’épaisseur.

Sculpter

Réfléchissez d’abord à ce que vous voulez sculpter. Qu’il s’agisse d’une grimace d’horreur effrayante, d’un visage mignon, d’une grimace amusante ou simplement d’un joli motif : dessinez votre projet au feutre avant de commencer à découper.

Vous pouvez également découper des gabarits, les coller et tracer les contours.

Il est temps de passer aux choses sérieuses : utilisez un grand couteau pour découper par exemple une large bouche. Pour les détails comme les dents, les yeux ou les petits motifs, il vaut mieux utiliser un petit couteau. Procédez de préférence étape par étape, avec précaution, de l’intérieur vers l’extérieur. N’oubliez pas que vous pouvez facilement glisser sur la peau humide et ne faites pas de mouvements brusques en utilisant une force extrême.

Conservation de la citrouille

Comme il s’agit d’un aliment frais, la citrouille sculptée ne durera malheureusement qu’un temps limité. Tôt ou tard, elle commencera à moisir ou à se dessécher. Pour prolonger un peu la durée de vie de la citrouille, vous pouvez enduire les parties entamées et l’intérieur de la citrouille de vaseline ou la rincer au vinaigre.

Vous pouvez maintenant placer une bougie dans la tête de la citrouille (essayez de voir quelle taille s’adapte bien à votre citrouille et brille suffisamment) et placer la décoration faite maison de manière efficace !

Bien sûr, vous pouvez également décorer la citrouille avec d’autres décorations d’Halloween : Mettez par exemple un chapeau de sorcière sur la tête de la citrouille ou des dents de vampire dans la bouche.

Tradition : pourquoi sculpte-t-on une citrouille pour Halloween ?

D’où vient d’ailleurs la coutume de placer des citrouilles devant la porte d’entrée à l’occasion d’Halloween en guise de décoration ? Selon une légende irlandaise, il était une fois un voleur et un ivrogne du nom de Jack Oldfield qui, en raison de ses nombreuses mauvaises actions, ne pouvait pas aller au ciel après sa mort.

Mais comme il avait conclu un pacte avec le diable, il ne pouvait pas non plus aller en enfer. Par compassion, le diable lui a donné un morceau de charbon ardent et un navet pour l’accompagner. Jack plaça le morceau de charbon lumineux dans le navet creusé et, selon la légende, il se promène depuis lors avec la lanterne.

C’est de cette histoire que provient l’appellation Jack O’Lantern, utilisée aux États-Unis, et pendant longtemps, de telles lanternes en forme de citrouille ont été sculptées par superstition pour éloigner le diable.