Annonces

Donnez-nous un remède du jour au lendemain contre l’acné et nous l’essayerons tous ! Un remède instantané pour repousser cette bosse ou la rendre invisible n’est rien de moins qu’une baguette magique. Un indice : les patchs anti-bouton ! Il s’agit d’autocollants anti-acné qui aident à minimiser la taille d’un bouton en désinfectant et en empêchant les facteurs externes d’aggraver la situation pendant qu’ils sont appliqués. Cela semble trop beau pour être vrai ? J’ai essayé ces patchs pour comprendre comment ils fonctionnent. Remplacent-ils un traitement ponctuel ? Et surtout, sont-ils à la hauteur de leur réputation ?

Comment fonctionne un patch anti-bouton ?

Ces patchs autocollants, qui existent en différentes tailles pour les petits et les gros boutons, contiennent des ingrédients ciblés qui aident à réduire la taille des boutons. L’un des avantages dont je me suis rendu compte immédiatement après en avoir collé un, c’est qu’il vous empêche de toucher et d’arracher le bouton, ce qui est une erreur que je suis coupable de commettre. Ainsi, un patch aide à prévenir la propagation des bactéries. Un autre avantage de ces petits autocollants est que l’ingrédient qu’ils contiennent absorbe le pus, maintient la zone propre et humide et aide à la cicatrisation plus rapide. C’est l’une des raisons pour lesquelles la taille et la tête du bouton s’aplatissent pendant la nuit.

Les patchs anti-bouton de différentes marques sont fabriqués à partir d’ingrédients différents.

Si certains contiennent du peroxyde de benzoyle et de l’acide salicylique, d’autres contiennent également de la niacinamide et de l’acide hyaluronique qui apaisent la zone affectée. Quelques marques qui fabriquent ces patchs, disponibles en France, promettent que le fait d’apposer un autocollant sur un bouton aide également à prévenir d’autres éruptions autour de cette zone. On pense que ces patchs laissent des ingrédients anti-boutons à l’intérieur de la peau, empêchant ainsi de nouvelles éruptions. Cependant, cela n’a pas fonctionné pour moi. Bien que la taille de mon bouton ait visiblement diminué après une application de huit heures, il n’a pas empêché l’apparition de boutons dans cette zone.

S’agit-il d’une alternative pour le traitement des boutons ?

Tout d’abord, ces autocollants de soins de la peau ne fonctionnent pas sur l’acné persistante et kystique. Il faut l’intervention d’un dermatologue pour traiter un problème d’acné aussi grave. Si vous avez une éruption aléatoire ou une éruption gênante qui dure depuis un certain temps, utilisez ces patchs. Cependant, si vous avez une acné persistante qui apparaît en grand nombre, seuls des médicaments prescrits peuvent vous aider à la traiter. Ces patchs sont comme un produit en vente libre, ils contiennent donc des ingrédients doux qui ne sont pas présents sous forme concentrée. Pour une solution à long terme, consultez un dermatologue. La réponse à la question est donc NON, les patchs anti-boutons ne sont pas une alternative pour le traitement des boutons. En fait, s’ils sont utilisés sur une acné sévère, ils peuvent même aggraver la situation et propager l’infection en provoquant une pigmentation et des cicatrices d’acné.