Annonces

Que ferions-nous sans le moteur de recherche Google ? Même s’il nous facilite beaucoup la vie au quotidien et nous fournit des connaissances rapidement et facilement, il y a des choses que tu ne devrais pas chercher.

Ne serait-ce qu’en raison de mon travail de rédactrice en ligne, j’ai quotidiennement affaire au moteur de recherche Google. Sans les informations qu’il me fournit, je ne pourrais même pas écrire l’un ou l’autre article. Ainsi, tu peux vraiment tout saisir sur Google et tu as de grandes chances d’obtenir des informations sur le moindre détail. Mais est-ce que tu veux vraiment le faire ? Nous te montrons les mots qu’il vaut mieux éviter de saisir lors de tes recherches sur Internet.

Ce que tu ne dois pas saisir lors d’une recherche sur Internet

Lorsque je fais des recherches sur Internet, c’est généralement pour différentes raisons : mon travail, des voyages à venir ou les avis sur un nouveau restaurant. Mais les moteurs de recherche comme Google offrent aussi de la place pour une multitude de questions. Ainsi, tu sembles trouver des réponses sur toutes sortes de sujets et tu peux tuer un temps fou.

Mais les résultats ne sont pas toujours aussi utiles qu’on pourrait le croire. Certaines choses que l’on google peuvent aussi te laisser perturbé et sans voix. Voici donc les mots que tu ne devrais jamais entrer dans la recherche sur Internet et pourquoi :

  • Blue Waffles

Tu as envie de faire des gaufres au lieu de crêpes ce week-end et de les colorer en bleu ? Dans ce cas, achète directement du colorant alimentaire bleu au lieu de chercher sur Internet le terme « Blue Waffles ». Le site britannique indy100.com a ainsi publié il y a plusieurs années déjà les termes de recherche qu’il ne faut jamais saisir sur Google et les Blue Waffles y figuraient en tête de liste.

Mais que se passe-t-il réellement lorsque l’on tape les gaufres bleues dans le champ de recherche de Google ? Même si le terme évoque de délicieuses pâtisseries, il s’avère, en regardant la recherche d’images, qu’il s’agit d’une maladie sexuellement transmissible. La photo sur Internet fait rapidement perdre l’appétit pour les gaufres et autres friandises.

  • L’araignée de l’horloge

Les personnes qui ont la phobie des araignées ne devraient vraiment jamais taper ce terme sur Google. Il s’agit en effet d’images et de vidéos d’araignées rampant sur des montres. Je ne dirais pas que je souffre d’arachnophobie, mais les images que j’ai dû regarder pour la recherche de cet article ont suffi à me donner la chair de poule sur tout le corps. Mon conseil : ne les cherchez jamais !

  • Fête du citron (lemon party)

Bien qu’une « Lemon Party » soit loin d’être dérangeante et dégoûtante, ce terme cache également quelque chose d’assez bizarre. Ne t’attends pas à trouver des tonnes de citrons lors de tes recherches sur Internet. Au contraire : il s’agit ici d’un porno avec trois hommes d’âge mûr.

En principe, ce n’est pas grave : mais soyons honnêtes, nous voulons déjà être prévenus lorsqu’un film porno est diffusé bruyamment dans le bureau paysager, n’est-ce pas ?

  • Les symptômes de maladie

Il est fort probable que nous l’ayons tous fait au moins une fois. Si l’on s’en tenait aux résultats de mes symptômes, je serais déjà tombée enceinte dix fois, j’aurais eu trois fois le cancer et je serais déjà morte au moins deux fois. La plupart des choses que Google crache en cherchant des symptômes ne nous plaisent pas. C’est pourquoi il vaut mieux laisser les diagnostics à ton médecin plutôt que de chercher les symptômes sur Google.

  • Peanut the dog

Tu es à la recherche d’adorables chiots ? Alors tu ferais mieux de contourner ce terme. Car au lieu d’un adorable labrador, c’est un chien tout sauf mignon et craquant qui te sourit après cette entrée de recherche.