Annonces

Prélaver ou ne pas prélaver, les avis sont partagés. Nous vous donnons trois bonnes raisons d’y renoncer. Décidez vous-même.

Les gros restes de nourriture doivent bien entendu être jetés à la poubelle avant de passer au lave-vaisselle. Vous devriez de toute façon laver à la main les couteaux tranchants, les planches en bois ou les verres à bord doré. Pour la vaisselle, vous pouvez toutefois en règle générale miser sur le lave-vaisselle. Le prélavage n’est pas obligatoire. Nous vous expliquons pourquoi vous pouvez vous en passer.

 Voilà pourquoi vous pouvez renoncer au prélavage.

  • Consommation d’eau inutile

Le prélavage des couverts et de la vaisselle n’est plus nécessaire avec les lave-vaisselle modernes, car ils sont optimisés de manière que vous puissiez reconnaître le degré de salissure avant le lavage. Par conséquent, vous ne feriez que gaspiller de l’eau et du détergent pour débarrasser la vaisselle des salissures.

  • Ménager le lave-vaisselle

En fait, vous ménagez aussi votre lave-vaisselle, car s’il dispose d’un programme automatique de détection du degré de salissure, vous lui faites croire, avec le prélavage, que la vaisselle est plus propre qu’en réalité. Dans le pire des cas, cela peut avoir pour conséquence que la machine ne reconnaisse plus correctement le degré de salissure lors des prochains cycles de lavage.

  • Aspect climatique

Alors que vous économisez du produit de lavage et de l’eau, vous soutenez naturellement aussi l’environnement en renonçant au prélavage. Vous pouvez également veiller à cela :

  • Bien remplir le lave-vaisselle et ne pas le mettre en marche à moitié plein afin de devoir effectuer moins de cycles de lavage.
  • En cas de faible salissure, choisir un programme économique.
  • Nettoyer régulièrement le filtre du lave-vaisselle, car un filtre bouché prolonge le cycle de lavage.
  • Remplir régulièrement le lave-vaisselle de sel et utiliser le bon dosage afin de préserver l’environnement.