Annonces

La force de préhension d’un individu est une sorte d’indicateur de sa forme musculaire, pulmonaire et cardiaque. De fait, évaluer fréquemment cette force permet de suivre son état de santé, du moins selon une étude récente.

Alors, pensez-vous être en bonne santé ? Dans une étude publiée le 22 juillet dans la revue BMJ, des scientifiques autrichiens travaillant à l’Université de Vienne affirment que mesurer la force de préhension est une bonne manière d’évaluer l’état de santé. Vous pouvez par exemple essayer d’ouvrir un pot de confiture. Selon que vous y arrivez plus ou moins rapidement, vous pourrez déterminer si vos muscles sont en bonne santé ou non et plus généralement, si votre corps est en bonne santé ou pas.

Mort précoce en cas de faible force de préhension

L’étude effectuée par les chercheurs de l’Université de Vienne concernait 8156 Américains adultes entre 50 et 80 ans. Chaque matin, l’équipe de l’étude a mesuré la force de préhension des sujets avec un dynamomètre. Parallèlement, ils ont enregistré les décès des patients et bien sûr ce qui en est responsable durant neuf années, soit la durée totale de l’étude. Ils sont parvenus à la conclusion qu’une faible force de préhension peut induire une mort précoce, et ce, même si elle n’est que légèrement inférieure à la valeur normale d’une population (ayant les mêmes caractéristiques que les sujets en termes de sexe, taille, âge, etc.) en bonne santé.

Tester la force de préhension : un exercice facile et surtout bon marché

Les chercheurs ont réussi à comprendre qu’une faible force de préhension pourrait être la preuve de problèmes pulmonaires et cardiaques, sans parler du fait qu’elle réduit l’espérance de vie. Dans leurs recherches, ces chercheurs ont déterminé un seuil au-delà duquel le médecin pouvait commencer à craindre pour la santé de leur patient et demander des examens complémentaires.

La méthode d’évaluation de la force de préhension est facile et assez bon marché, mais il permet d’identifier de façon précoce d’éventuels problèmes sanitaires et bien sûr plusieurs autres maux sous-jacents. Ainsi, surveiller la force de préhension chez les séniors est un véritable plus dans la santé publique des personnes vieillissantes (Docteur Nadia Steiber, co-autrice d’une étude publiée dans un communiqué de l’Université).

Doit-on exercer sa force de préhension ?

Il est tout à fait possible de tester votre force de préhension en attendant que votre médecin fasse des mesures à fréquence régulière comme il prendrait votre tension. Pour le test, il suffit d’essayer d’ouvrir une boîte du commerce. Évidemment, il ne sert à rien de forcer, cela ne reflèterait pas votre véritable force de préhension, pire vous pourriez fausser les résultats de vos futurs tests. N’oubliez pas que vivre sainement permet de conserver votre bonne santé.