Annonces

L’une des plantes les plus populaires dans la cuisine est le basilic. C’est une plante aromatique qui peut être utilisée pour enrichir une myriade de recettes : des simples pâtes à la sauce tomate jusqu’au pesto génois.

Mais comme il s’agit d’un organisme vivant, il peut arriver qu’au cours de sa vie, le basilic soit attaqué par divers parasites. Lorsque cela se produit, les feuilles peuvent apparaître flétries, trouées et d’un vert beaucoup plus terne que la normale. Comment redonner au basilic sa splendeur odorante ?

Voyons voir.

Basilic aux feuilles flétries et desséchées : la solution est gratuite !

Les feuilles de basilic sont une nourriture particulièrement appréciée par de nombreux animaux : les escargots, par exemple

Une solution qui peut être adoptée contre un grand nombre de parasites différents est celle que nous illustrons ci-dessous. Tout d’abord, il faut mettre des gants, indispensables pour retirer les plus gros insectes, ceux que l’on peut voir à l’œil nu. Il ne s’agit pas d’un léger détail, car nombre de ces parasites sont nocifs pour la peau.

Les plus petites peuvent être éliminées avec une solution d’eau et d’huiles essentielles (l’huile de Neem est excellente). Nous pouvons en vaporiser sur les feuilles de la plante et l’utiliser abondamment, car il s’agit d’une solution totalement naturelle.

Des feuilles brunâtres et sèches ?

Lorsque seules quelques feuilles de basilic apparaissent brunâtres et très sèches, on peut les enlever une à une pour s’assurer que la plante entière n’est pas attaquée. En utilisant toujours des gants, attention.

Conseils généraux

Pour que le basilic soit frais, vert et luxuriant, il est nécessaire d’assurer un bon drainage : la plante se développera certainement mieux avec des composés organiques dans le sol.

Vous avez également besoin d’une lumière solaire constante, avec une température qui doit se situer entre 15 et 25 degrés.

Enfin, n’oubliez pas que le basilic ne survit pas aux périodes les plus froides si la plante est laissée à l’extérieur.