Annonces

‘En tant que coach en rencontres depuis 25 ans, je conseille mes clients chaque semaine- du choix des bonnes rencontres en ligne, à la rédaction d’un profil de rencontre, en passant par le choix du bon site, la façon d’envoyer des messages aux hommes et la façon d’organiser ce premier rendez-vous dans la vraie vie’. Dit le coach en rencontre M.laurant a Mondes des femmes.

Voici donc ce que ces clients célibataires ont appris la semaine passée :

Leçon 1 : vous pouvez embrasser beaucoup de grenouilles avant de rencontrer le « bon »

Carrie, 58 ans, dentiste à Nice, est ma cliente depuis 2 mois et demi et a eu en moyenne 4 à 5 premiers rendez-vous par mois. Il y a deux semaines, elle était découragée, prête à abandonner. Puis, la semaine dernière, elle a rencontré jack, 61 ans, un avocat semi-retraite de Marseille.

L’alchimie a été immédiate : ils aiment tous deux les échecs, font du bénévolat dans un refuge pour animaux et ont ri pendant les 90 minutes de leur premier rendez-vous. Elle m’a appelé tout excité, car il l’avait invitée à faire du bateau samedi. Un rendez-vous de 6 heures. Le troisième rendez-vous avec jack arrive bientôt. Il suffit d’un seul ! oh non ! »

Leçon 2 : envoyez quatre textos/messages… puis arrêtez !

Daniel, 64 ans, veuf, originaire de Nantes, est un peu réservé, mais a le rire facile. Ses 3 premières semaines avec moi n’ont donné lieu à aucun rendez-vous. Y avait-il des femmes avec qui il échangeait des messages en ligne ? oh oui ! alors que nous étions tous les deux (lors de notre session hebdomadaire) sur le site de rencontre, et que je regardais ses conversations, je me suis dit « quoi, oh non ! ». Oui, il avait de charmantes discussions avec 4 femmes – et 5, 6, 7 messages dans les deux sens. Il était temps pour Daniel d’arrêter de chatter et de commencer à sortir. Nous avons immédiatement envoyé un texto à chacune d’entre elles, en disant : « j’aimerais vous rencontrer. Que diriez-vous d’un déjeuner jeudi ou vendredi de cette semaine ? », problème résolu. Daniel a maintenant des rendez-vous dans la vraie vie et me fait un compte rendu heureux.

Leçon 3 : la pratique rend parfait

Olivia, 68 ans, de Bordeaux, a récemment divorcée après 35 ans de mariage. Prête à avoir des rendez-vous ? oui. Nerveuse ? oui. L’enjeu le plus important pour Olivia ?, c’est d’avoir 5 premiers rendez-vous à son actif. Pourquoi ? la première fois que vous jouez au pickleball ou que vous essayez le pilâtes, vous pouvez avoir une certaine appréhension. Mais à la quatrième fois, vous savez à quoi vous attendre. Ce n’est pas différent d’une rencontre. Comme je lui ai dit au téléphone lorsqu’elle m’a appelé pour voir si nous pourrions travailler ensemble, après 4 ou 5 rendez-vous, elle souriait et avait une conversation facile. Elle a admis que ses compétences en matière de rencontres, qu’elle pensait avoir oubliées depuis longtemps, étaient de retour au troisième rendez-vous.

Leçon 4 : choisir le bon site de rencontre

Lorsque Adam, 55 ans, de Toulouse, m’a appelé à la mi-juin, il était frustré. Je lui ai demandé comment il avait choisi cette application de rencontre, et il m’a dit que sa fille de 27 ans lui avait suggéré, je lui ai expliqué comment je choisissais les sites de rencontre pour mes clients : 50 % de mon intuition pour avoir travaillé avec des célibataires pendant plus de 20 ans (et plus de 60% d’entre eux dans des relations sérieuses) et ensuite des recherches payantes que je reçois chaque mois sur les 100 meilleurs sites de rencontre (pouvez-vous croire qu’il existe 700 sites/applications en France ?!

Une fois qu’Adam s’est inscrit sur le bon site, il a commencé à avoir des rendez-vous bien assortis avec des femmes qui lui plaisaient. Il a récemment eu son 5e rendez-vous avec Joanna, un agent immobilier de 56 ans, et je croise les doigts !

Leçon 5 : des photos fraîches et attrayantes donnent des résultats

Leyla, une femme célibataire de 62 ans de Lille, m’a contacté en février après que les rencontres ont été devenues pour elle un travail à temps plein et redoutable. Les deux sites de rencontres qu’elle utilisait ne lui permettaient pas de rencontrer des personnes de qualité ni d’avoir des premiers rendez-vous.

Après mon appel zoom avec elle, j’ai été surpris. Super mignonne. Un sourire rapide. Puis… elle m’a envoyé les photos qu’elle avait postées. Bien qu’elles soient récentes, elles étaient de mauvaise qualité, de faible résolution et la plupart ressemblaient à des portraits posés de LinkedIn. Nous avons rapidement remédié à cela !

Nous avons engagé un photographe local spécialisé dans les photos de rencontres en ligne, et après une séance de trois heures, nous avions des photos d’elle faisant de l’équitation (son passe-temps favori), sur le cours de tennis, se promenant tranquillement dans les parcs- des photos amusantes et naturelles.

Son taux de réponse a augmenté, ses rendez-vous se sont multipliés, elle a rencontré Brian, 64 ans, et ils sortent ensemble depuis avril. Les photos étaient amusantes, et de nombreux hommes l’ont remarqué !

Mon objectif est de toujours rendre les rencontres amusantes pour mes clients et d’éliminer l’aspect travail de l’équation des rencontres. Beaucoup de célibataires ne savent pas par où commencer pour naviguer dans les rencontres en ligne et c’est ce que j’aime faire !